Le credo de la cuisine italienne actuellement « une pâte comme l’Italie ». Certes, les pâtes sont omniprésentes dans nos cuisines, mais on se limite un peu sur l’art de le cuisiner. Soit apprendre les bases de la cuisine italienne vous permet de manger autrement.  Mais la cuisine italienne n’est pas que de la pâte, c’est un art, une saveur, surtout des délices de haute qualité nutritive.

L’Italie : Un pays aux mille essences culinaires

Des recettes protéinées et des farineuses sont celles qui résument la cuisine italienne. C’est un savoir-faire en quête de fraicheur, de gourmandise et de repas très rassasiant. Elle emprunte un peu de tous ses voisins, car la péninsule qu’elle est, rassemble tous les étrangers.  À elle seule, on y distingue des essences de la cuisine lombarde, celle alpine, une dominance autrichienne et slave. La signature parfaite d’une cuisine italienne est cependant l’huile d’olive. Il n’est pas ainsi étonnant qu’il soit parmi les trois pays qui consomment le plus d’huiles d’olive. En dehors des repas, l’Italie c’est aussi du café, de la glace, du vin, des fromages et diversités d’essences régionales.

Trois recettes incontournables de la cuisine italienne : rapide et facile à réaliser

Pour réaliser des plats à l’Italien ou un repas en entier, tous les ingrédients sont omniprésents dans les rangs des supermarchés.  Voici trois plats essentiels de la cuisine italienne. L’Osso buco, par exemple comme son nom l’indique vous induisent à déguster les moelles d’un jarret de veau. Véritable incontournable de l’Italie, l’osso buco se cuit en une heure et rassemble l’intemporelle tomate, les olives noires, vertes, et huile, le champignon, la farine et le beurre. De son côté la Polenta, est la semoule de maïs dégusté en purée, en boulettes ou précuits. Finalement le Gnocchi, ses petites boulettes à base de farine de blé dur, de blé tendre et de pomme de terre gratinée au four par du fromage.

Les plats conjugués à l’italienne : une liste de recette à cerner

La liste n’est pas si longue, il convient par contre d’approfondir. Nous allons les lister par ordre alphabétique. À comme Anchois ou pâtes aux d’Anchois, les petits poissons très délicieux avec un accompagnement de pâte. B comme Bresaola, la charcuterie à partir de la viande de bœuf et consommée crue. Mais B aussi comme la Bolognaise ou la sauce bolognaise, une pâte surmontée de sauce à la viande hachée. C comme Calzasone, une cousine de la pâte à pizza avec une pâte une farcie de jambon cru, poivre sel, sauce tomate. Et comme escalope milanaise qui est une recette panée. En S, la soupe minestrone, qui est une soupe légume riche et dégusté avec de la pâte ou de parmesan râpé.

Manger à l’Italien : une hiérarchie de plat

Les Italiens débutent par une entrée, poursuit en premier plat et puis de gnocchis. Vient après un plat de viande et de légume.  Le dessert est par la suite précédé de fromage qui se clore par une eau de vie telle la grappa et la limoncello


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.