Le barman qui joue au shaker et verse son cocktail dans des jolis verres et y met une touche de finition aux olives ou citron est connu de tous. Le souhait de l’imiter vient même titiller nos esprits. Mais la conception d’un cocktail peut être un boulot assez rentable. Ces deux aspects amènent à conclure que ce serait très malin d’apprendre à concevoir le cocktail, même pour un être un barman dans son propre salon. Voici les essentiels à connaître pour votre début.

Vos essences : savoir distinguer les liquides entre eux

Le cocktail est un mélange de deux boissons dont l’un contient de l’alcool et l’autre non.  Mais on ne peut pas mélanger dans ce sens et avoir un cocktail. En effet, il est essentiel de connaître ces types de boissons :

1. Les boissons spiritueuses ou liqueurs

C’est une boisson alcoolisée obtenue par processus de distillation. Pour la spécifier et diversifier les parfums, on lui infuse des plantes aromatiques ou savoureuses. Les boissons spiritueuses simples sont l’armagnac, cognac, vodka, rhum, tequila si celles composées sont les liqueurs ou les anisés. Il y a aussi le whisky, le bourbon le gin et le rhum.

2. Les apéritifs

De son nom, ce sont idéalement les types de boissons prisées pour leurs vertus d’ouvrir l’appétit. Dans le cocktail, les plus fréquentes sont le vermouth, le campari, les bitters, des fruits ou herbes fraîches.

En général, il y a des boissons typiques de votre région à laquelle il faut se renseigner. Et quant à la boisson sans alcool à marier, on retrouve le jus de litchi, de citron, de la menthe et du glaçon

Vos outils : des mains agiles et des ustensiles boisson

En dehors des ingrédients, la liste des ustensiles n’est pas très longue, mais cependant très précise que les voici :

1. Cuillère

Rappelons que la conception d’un cocktail peut se faire dans des récipients quotidiens comme les carafes, les pichets ou des simples verres, tout repose alors sur les cuillères. Ces dernières en mélangeant le cocktail doivent être aptes à superposer les cocktails, à saisir les fruits infusés sans avoir à y mettre du doigt, et d’autres permettent même d’écraser les feuilles de menthe à cause de sa forme en pilon.

2. Le shaker

Comme son nom l’indique, le shaker sert à mélanger le cocktail. Il a un rôle crucial pour le mélange de saveur. Pour un débutant un shaker Cobbler trois-pièces suffirait amplement, car il s’agit d’une seule pièce constituée de verre, d’entonnoir et de passoire. Il y a aussi le boston shaker avec un volume plus important et le Boston Tin avec des verres interchangeables : un petit et un plus grand.

3. Le jigger, la passoire, le verre à mélange et le pilon

Comme indiqué précédemment, une cuillère et un shaker peuvent remplir assez largement les ustensiles à cause de leur usage multiple. Mais si vous les achetiez séparément en ne préférez pas les versions 2 en 1, il est aussi possible d’avoir un pilon, un verre. Sinon le jigger de son côté est l’outil de mesure pour les boissons alcoolisées.

Catégories : Cocktail

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.